Cuisine 101 – Mes trucs pour conserver certains aliments

S’il y a quelque chose que j’aime pas faire en cuisine, c’est couper de l’ail. C’est petit, il faut la couper finement dans le 3/4 des recettes, ça colle après les doigts et le couteau, bref ça gosse. Je suis donc une grande utilisatrice d’ail déjà coupée en pot. Sincèrement, ma vie a changée depuis que j’ai commencé à utiliser ce pot miraculeux. Sauf que samedi soir, j’ai fait de la fondue au fromage et je devais frotter le fond du caquelon avec des gousses d’ail. J’aurais pu juste sacrer de l’ail déjà coupée dans le fond et sauter cette étape, mais c’est plus fort que moi : faut absolument que je le fasse tel qu’indiqué dans la recette. Ce qui fait que j’ai dû acheter un paquet de 2 gousses d’ail à l’épicerie… J’avais comme pas le choix, parce qu’une gousse d’ail toute seule coûtait plus cher et je suis un peu soucieuse (lire ici « grateuse« ) de ce que j’achète et ça devenait beaucoup plus économique d’en acheter 2 plutôt qu’une. Mais le pire c’est pas ça… c’est que la personne qui était avant moi à la caisse avait acheté une super grosse gousse, mais l’emballeur a oublié de la mettre dans son sac et il a dû les remarquer juste à mon tour. Le bon côté des choses, c’est que je me suis fait donner une gousse d’ail à 4.99$ su’l bras du client avant moi –  la grateuse en moi est contente. Le moins bon côté des choses c’est que finalement je me retrouve avec 3 freaking gousses d’ail. L’autre moins bon côté des choses, c’est que Nico est à l’école trois soirs par semaines donc je suis moins porté à cuisiner des choses plus élaborées quand il est pas là. Fek de l’ail, c’est comme pas l’ingrédient que je passe le plus ces derniers temps. Ça m’a donc donné l’idée de partager mes petits trucs pour conserver certains aliments plus longtemps. Conservation: 1 / Gaspillage: 0 !

L’ail, les oignons et les pétakes
Tout près de la cuisine, j’ai un grand placard où je mets des boîtes de canettes pour les lunchs, les outils à Nico, les sacs d’épiceries, bref pleins d’affaires pas rapport ensemble. C’est un endroit frais, sec et sombre. Idéal pour conserver l’ail, les patates et les oignons. Il ne faut pas que l’endroit soir humide puisque c’est ce qui fait pourrir les aliments. Je met les trois aliments sur des tablettes différentes et assez loin les uns des autres puisque les patates absorbent l’humidité des oignons, et donc pourrissent plus rapidement. L’ail, je la mets dans un petit sac de papier.

Le parmesan frais
J’aime bien acheter du parmesan en bloc plutôt que déjà râpé – j’me sens fancy quand je râpe du parmesan, chacun son trip tsé. Le hic c’est que les blocs sont généralement assez gros et donc, il m’est déjà arrivé de jeter une bonne partie d’un bloc puisqu’il était pourri. La dame à la fromagerie où je vais de temps en temps m’a donné un bon truc pour garder mon bloc un bon 2-3 mois supplémentaire : Il faut enlever le formage de la pellicule plastique, bien l’envelopper avec du papier d’aluminium et le mettre dans un sac ziplock. Ensuite, il faut mettre le sac ziplick ouvert dans le congélateur et quand on est prêt à s’en servir, il suffit de couper le bout qu’on a besoin.

Le beurre
Du beurre, ça coûte cher… Alors quand il est en spécial à l’épicerie ou que je vais au costco, je sais pas si t’es comme moi, mais j’en prends comme si demain matin c’était l’apocalypse pis qu’il n’y aurait plus jamais de beurre sur la terre. Tu comprendras que je ne passe pas 4000 blocs de beurre en quelques semaines. Mon truc, assez simple : je le congèle ! Quand je vois que je suis sur le bord de terminer celui qui est entamé, j’en sors un nouveau du congélateur. Aussi simple que ça. Ça se garde des mois.

Les petits fruits
Au Québec, on est vraiment chanceux d’avoir de si bons petits fruits qui poussent ici. Quand vient le temps des fraises, des framboises et des bleuets, j’aime en acheter en bonne quantité pour en avoir, si possible, toute l’année. On le sait, pour les garder longtemps, il faut les congeler. C’est ce que tu fais aussi mais à chaque fois ça pogne en pain? Le truc, quand ils sont frais, tu les places sur une plaque à biscuits en faisant attention qu’ils ne se touchent pas les uns les autres. Tu saupoudres les fruits légèrement de sucre et tu mets la plaque au congélateur environ 2 heures où jusqu’à ce que les fruits soient congelés. Ensuite, tu les places rapidement dans le sac refermable qui va au congélateur. L’important, c’est qu’ils n’aient pas le temps de décongeler parce que c’est l’eau qui fait en sorte qu’ils collent ensemble. Fini les fruits pognés en bloc !

Un autre truc: tu sais que le sucre est un agent de conservation naturel? Si tu sais que tu vas manger les petits fruits dans les jours qui viennent, mais que la moisissure a déjà commencée à faire son travail sur un ou deux fruits, je te propose d’enlever les fruits qui sont déjà pourris et de saupoudrer le reste des fruits de sucre. Tu viens de gagner quelques jours pour les manger !

Les bananes, les pommes et les tomates : les bully des autres fruits
On voit souvent des bols de fruits sur le comptoir de la cuisine qui contient une variété de fruits dont des bananes et des pommes. Sache que la banane et la pomme (la tomate aussi d’ailleurs mais c’est rare qu’on la voit dans le bol de fruits mettons) dégagent naturellement de l’éthylène. C’est un gaz qui déclenche le processus de mûrissement et fera aussi mûrir plus rapidement les fruits et légumes qui sont près de ces fruits. C’est donc mieux de ne pas les mettre ensemble pour éviter que tes autres fruits viennent à maturité plus rapidement… et de devoir les jeter.

J’espère que ça t’a aidé 🙂

-mademoiselle mymy xx

Psssst ! Si tu as aimé l’article clique sur « J’aime ». Et si tu as le goût d’échanger avec moi, écris un petit commentaire 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s